L’évolution de la recherche d’informations dans l’entreprise : quel avenir pour les outils et les compétences professionnelles ?

Auteur : Anne-Marie LIBMANN

Avec le nouveau dossier de Bases « Qui sont les nouveaux experts des bases de données en entreprise ? », Carole Tisserand-Barthole fait une plongée au cœur de l’entreprise pour analyser si les puissants outils que sont les bases de données sont toujours les armes indispensables pour rechercher l’information professionnelle (business, juridique, scientifique…).

La question qui vient tout de suite après est : de quel type de compétences l’entreprise a-t-elle besoin pour conserver une recherche d’informations performante face à des enjeux stratégiques qui demandent une information toujours plus exigeante ?

Dans la simplicité et la gratuité du monde de l’information créé par Google, on aurait tendance à penser que les entreprises ne sont plus acheteuses au propre comme au figuré, d’outils puissants de recherche ou de compétences professionnelles dans le domaine. Nous découvrons avec ce dossier qu’il n’en est rien.

Les bases de données et les compétences sont toujours présentes, simplement elles ont souvent « changé de mains ». Les budgets sont toujours là, mais ils sont maintenant davantage dans les départements opérationnels, et moins dans les centres d’information ou de veille.

Les compétences ont quant à elles subi une transformation considérable : elles se sont d’abord globalement appauvries dans les entreprises, devenant moins expertes mais plus opérationnelles. Car elles sont désormais le plus souvent l’apanage des analystes et, de façon générale, des utilisateurs finaux.

Mais si les entreprises ont fait le choix du pragmatisme en interne, elles continuent cependant d’acheter ces compétences, soit directement aux serveurs de bases de données, qui jouent le rôle d’assistants experts des utilisateurs, soit à des sociétés en sous-traitance.

Face à un ensemble très complexe d’évolutions qu’analyse ce dossier dans le monde de l’information des organisations, le professionnel de l’information trouvera matière à réflexion, non seulement pour se positionner mais aussi pour se former, car l’enjeu de la formation est au centre du débat. Et il est extrêmement intéressant de voir ici que ce ne sont pas les écoles les plus spécialisées dans l’information qui tirent leur épingle du jeu. A lire…


Pour acheter ce numéro spécial de 20 pages à l’unité (30 euros TTC), vous pouvez nous contacter à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Au sommaire :

Quand pro de l’info ne rime pas forcément avec base de données

La formation aux bases de données : l’affaire de tous ?

  • Tout commence par l’éducation
  • Les étudiants en infodoc sont-ils encore formés aux bases de données ?
  • Et si les étudiants hors infodoc étaient même mieux formés aux bases de données ?

La place des bases de données dans le monde professionnel

  • Du côté des éditeurs et producteurs de bases de données
  • Sondage auprès des professionnels de l’information
  • Est-ce finalement encore une demande des employeurs ?
  • Témoignages et retours d’expérience
    • Carole Guelfucci, Responsable du Service Documentation chez Darrois Villey Maillot Brochier (cabinet d’avocats)
    • Frédéric Riondet, responsable de la documentation centrale, Hospices civils de Lyon
    • Anne-Marie Libmann, directrice des opérations chez FLA Consultants

Conclusion : quel positionnement pour le professionnel de l’information ?

Imprimer Suggérer la page

Nos bureaux

plan bureaux

Des partenaires dans le monde

monde action

Communication

Nous contacter

FLA dans la presse

FAQ (foire aux questions)

Mentions légales

Plan du site web