FLA a testé pour vous : Google CSE ou bien Bing Custom Search pour la veille ?

La semaine dernière, nous avions consacré un billet à la stratégie de Bing par rapport à Google : « La guerre Bing versus Google : Bing contre-attaque sur de nouveaux terrains » .

Dans cet article nous mentionnions Bing Custom Search, un moteur de recherche personnalisable lancé par Microsoft il y a quelques mois, qui n’est ni plus ni moins qu’un concurrent direct de Google CSE.

Les moteurs personnalisables représentent un intérêt indéniable pour la veille et la recherche d’information. Mais maintenant qu’il existe une alternative a priori crédible à Google CSE, lequel est le plus performant et dans quels cas choisir l’un plutôt que l’autre ? C’est ce que nous avons cherché à savoir cette semaine en comparant les deux services.

Auteur : Carole Tisserand-Barthole, rédactrice en chef de BASES et NETSOURCES

Pourquoi utiliser un moteur personnalisable pour la veille et la recherche d’info ?

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, quel intérêt y a t-il donc à utiliser un moteur de recherche personnalisable ?

Le principal avantage pour la veille et la recherche d’information, c’est d’avoir la main et de pouvoir contrôler son corpus de sources.

Ainsi, au lieu d’entrer une recherche dans Google ou Bing et d’avoir des centaines ou milliers de résultats dont les plus pertinents ne se retrouvent pas nécessairement dans les premières pages de résultats, on limite ici aux sources que l’on sait a priori pertinentes.

Et lorsque l’on effectue des recherches sur un secteur ou un sujet que l’on connaît déjà bien, rien de tel que d’utiliser un moteur personnalisé pour retrouver rapidement l’information dont on a besoin.

La création de moteurs thématiques permet ainsi un gain de temps certain.

Le revers de la médaille, c’est, qu’en se limitant à un corpus précis, on se prive de certaines informations ou nouvelles sources en dehors de son champ de recherche habituel.

Cependant, on le verra par la suite, mais Google CSE offre la possibilité de lancer des recherches sur l’intégralité de son index tout en privilégiant et en mettant en exergue les résultats issues des sources intégrées à son moteur personnalisé.

Note : Les moteurs de recherche personnalisables ne permettent de rechercher que sur les sites et pages déjà indexés par Google et Bing.

Notre test : un moteur personnalisable dédié à la veille et la recherche d’information

Pour ce test, nous avons donc choisi de créer deux moteurs personnalisables sur la thématique de la veille et de la recherche d’information. Nous avons sélectionné une vingtaine de sources de références francophones dans le secteur (blogs et sites d’actualités) et les avons intégrées à Google CSE et Bing Custom Search. Nous avons ensuite comparé plusieurs requêtes pour voir s’il existait des différences.

Les avantages et inconvénients de Google CSE

Google CSE existe depuis 2006 et fonctionne bien même s’il n’y a pas eu d’évolutions sur le produit depuis longtemps. La création d’un moteur personnalisé nécessite d’avoir un compte Google.

Points positifs

  • la mise en place d’un nouveau moteur est simple et intuitive ;
  • la possibilité d’ajouter des sites dans leur intégralité, des parties de sites uniquement ou des urls exactes ;
  • l’inclusion ou non des images dans son moteur personnalisé ;
  • la possibilité d’exclusion de certains sites et pages ;
  • le classement des résultats par date ou par pertinence ;
  • la possibilité de mettre en avant certains sites/pages sur des requêtes/mots-clés spécifiques ;
  • les options de filtres permettant de mettre en avant certains sites ou de limiter uniquement aux sites disposant d’un certain tag/libellé ;
  • la possibilité de définir des synonymes pour les utilisateurs ;
  • la possibilité de lancer la recherche sur l’intégralité de l’index Google tout en mettant en avant les sites listés dans le moteur CSE ;
  • le fait de pouvoir mettre en ligne publiquement en un clic le moteur personnalisé ou d’en limiter l’accès à soi-même ou quelques utilisateurs.

Points négatifs

  • la limite de 100 résultats par requête ;
  • l’estimation surdimensionnée du nombre de résultats (par exemple, le moteur annonce 4300 résultats alors qu’il n’y en a que 20) ;
  • l’impossibilité de lancer des recherches sur des dates précises ;
  • la présence de publicité (même s’il semble possible, d’après certaines sources, de l’exclure en changeant un morceau de code).

Les avantages et inconvénient de Bing Custom search

Bing Custom Search a été lancé il y a quelques mois et nécessite la création d’un compte Microsoft. Il est pour le moment en mode « Preview » et son modèle devrait évoluer dans le courant des prochaines semaines avec notamment une offre payante.

Les points positifs

  • une interface moderne ;
  • la possibilité d’intégrer ce moteur à de multiples applications (site Web, app, blog etc) ;
  • la possibilité d’ajouter des sites dans leur intégralité, des parties de sites uniquement ou des urls exactes ;
  • la possibilité d’interroger l’index de Bing dans l’interface de Bing Custom Search et d’ajouter les sites/pages intéressantes à son moteur personnalisé d’un seul clic ;
  • le fait de pouvoir influer sur le ranking (faire monter ou baisser dans les résultats certains sites dans leur intégralité, une partie seulement ou une page seulement)

Les points négatifs

  • ne peut pas être utilisé directement via l’interface de création du moteur ou via une url publique sur le Web. Le produit est conçu pour une intégration sur un site, blog, app, etc. On peut faire des tests au sein de l’interface mais on est limité à 20 résultats ;
  • pas très intuitif pour y accéder ;
  • l’impossibilité de lancer des recherches sur des dates précises ;
  • malgré une rubrique d’aide, on tâtonne un peu pour comprendre comment ajouter des urls exactes, des parties de sites ou sites entier ;
  • ne fonctionne pas bien sur Firefox mais bien sur Chrome ;
  • n’inclut pas les images ;
  • difficile de savoir comment le produit va évoluer dans les prochains mois et s’il va devenir payant.

Verdict ?

Au final, on constate qu’il n’y a pas grand chose de ce que Bing Custom Search propose que Google CSE ne sache déjà faire...

En termes de résultats, les deux moteurs se valent et offrent des fonctionnalités de recherche similaires (opérateurs booléens, recherche sur un site, etc.)

Mais le principal inconvénient pour les professionnels de la veille et de la recherche d’information, c’est que Bing n’offre pas une utilisation directe de son moteur personnalisé et nécessite obligatoirement une intégration à un site, blog, app, etc.

On suivra donc avec attention les évolutions de Bing Custom Search dans les prochaines semaines et mois, mais, pour le moment, Google CSE reste bien mieux adapté aux pratiques et besoins des pros de l’info.

Imprimer Suggérer la page

Nos bureaux

plan bureaux

Des partenaires dans le monde

monde action

Communication

Nous contacter

FLA dans la presse

FAQ (foire aux questions)

Mentions légales

Plan du site web