NOUVEAU BASES - L'intelligence artificielle va t-elle tuer ou renforcer les moteurs de recherche

Au sommaire du dernier numéro de BASES (n°359 – Mai 2018)

  • I-EXPO 2018 - L'intelligence artificielle va t-elle tuer ou renforcer les moteurs de recherche ?
  • I-EXPO 2018 - Les bons choix pour réussir une plateforme collaborative, mobile et plus performante
  • ACTUALITES - Renouveau de Google Actualités : pour le meilleur et pour le pire ?
  • OUTILS DE VEILLE - Digimind Social intègre désormais des contenus radio/TV

Vous pouvez acheter ce numéro  de 12 pages pour 30 euros TTC en nous contactant à l’adresse suivante :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Peut-on trouver des études de marché gratuites sur le Web ?

Les concepts d’études de marché et de gratuité semblent à première vue antinomiques. Les études de marché ont la réputation d’être chères, très chères même...

Alors que se cache t-il derrière ces sites et organismes qui proposent des études de marché gratuites ou très bon marché ? Quel intérêt ces documents peuvent-ils avoir pour la veille et la recherche d’information ?

De l’étude de marché au rapport incluant des données de marché

Derrière le terme « étude de marché » se cachent en réalité de multiples définitions.

Certains lui appliquent une définition très stricte : celle d’une étude longue combinant de manière équilibrée données sectorielles et vision stratégique et prospective d’un marché.

D’autres, au contraire, englobent toute forme de rapports ou d’études courtes ou longues incluant des données de marché.

Et les documents que l’on trouve gratuitement sur le Web relèvent principalement de cette seconde définition.

NOUVEAU NETSOURCES : A la recherche de ces "chères" études de marché

Au sommaire du dernier numéro de NETSOURCES (n°133 – Mars/Avril 2018)

  • PANORAMA - A la recherche de ces "chères" études de marché (dossier de 11 pages)
  • METHODOLOGIE - Comment bien interroger Google en 2018 ?
  • MOTEURS DE RECHERCHE - Quick Search : quand la veille vient au secours de la recherche

Vous pouvez acheter ce numéro  de 16 pages pour 35 euros TTC en nous contactant à l’adresse suivante :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RSS, Twitter, Facebook, LinkedIn et les autres: surveille-t-on vraiment la même chose ?

Il y a une dizaine d’années, la surveillance des flux RSS étaient au cœur du processus de veille et offrait un moyen simple et efficace pour suivre les nouveautés d’un site sans se rendre sur celui-ci et sans recourir à un outil de surveillance de pages généralement payant et moins intuitif.

Mais force est de constater que le RSS semble avoir perdu de sa splendeur au profit des réseaux sociaux. De nombreux sites ont ainsi supprimé leurs flux RSS, du moins en apparence, mais proposent toutes une collection de boutons Twitter, Facebook, LinkedIn, YouTube, Instagram, Pinterest etc. pour suivre, a priori, leur actualité.

Si nous avons déjà eu l’occasion de montrer dans un précédent numéro de BASES que le RSS était loin d’avoir dit son dernier mot (« Le RSS est-il encore un atout pour la veille ? » BASES n°351 – septembre 2017), nous avons cette fois-ci choisi de nos intéresser aux sites qui proposent à la fois des flux RSS et des comptes sur les médias sociaux.

Les contenus disponibles dans le ou les flux RSS sont-ils les mêmes que ceux proposés sur les comptes Twitter, Facebook, Linkedin, etc associés à ces sites ? Faut-il choisir de n’en surveiller qu’un seul ou bien sont-ils complémentaires et méritent-ils tous d’être mis sous surveillance ?

Vous souhaitez recevoir nos astuces et nos conseils de veille ?

Inscrivez-vous à notre newsletter  

Espace membres

Partenaires dans le monde

partenaires monde

Nos bureaux

plan bureaux